L’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal

timbre-oitar L’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal est l’une des plus récentes familles maçonniques nées en France. Il voit le jour en janvier 1974, à Paris, à l’initiative de neuf Frères du Grand Orient de France. Aujourd’hui, l’OITAR  fait partie intégrante du paysage maçonnique international. Il est riche d’une centaine de Loges, où se retrouvent dans la fraternité, femmes et hommes « de mœurs strictes et de bon renom ».

L’OITAR pratique exclusivement le Rite Opératif de Salomon, le ROS, et travaille à la « Gloire du Grand Architecte de l’Univers », symbole de l’absolu et de la perfection, liant entre eux tous les membres de l’Ordre par-delà les concepts religieux, métaphysiques et philosophiques de chacun.

Les Loges sont regroupées en Territoire. L’OITAR se distingue par une totale liberté des Loges et de leurs membres, sous réserve du strict respect du Rite Opératif de Salomon. Sa méthode encourage l’étude des symboles, initiatiques et philosophiques. Le ROS privilégie l’expression orale, l’écrit est évité. Le travail oral favorise une expression de soi et non la mise en avant d’une érudition ou d’un travail rédactionnel. Les travaux sont fondés sur les apports de chacun, à l’exclusion de tout exposé ou conférence.

Les Frères et les Sœurs de l’OITAR sont par ailleurs incités à prendre leur place dans les combats pour une humanité meilleure, mais le Rite distingue nettement le travail en Loge des prises de position de chacun et chacune à l’extérieur de la Loge.