Archives de catégorie : Conférence BCMB 2018

Description de la conférence

Hervé LE BRAS

Hervé Le Bras est démographe et historien, directeur de recherche émérite à l’Institut national d’études démographiques (INED) et directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS). Il est auteur de nombreux ouvrages dont les suivants :

  • Archéologie des migrations (collectif, Éditions La Découverte, 2017)
  • Le puzzle français (avec Jérôme Fourquet, Éditions Fondation Jean-Jaurès, 2017)
  • Malaise dans l’identité (Actes Sud, Arles, 2017)
  • L’âge des migrations (Autrement, janvier 2017)
  • Anatomie sociale de la France. Ce que les big data disent de nous (Robert Laffont, 2016)
  • Le Nouvel ordre électoral à l’âge du tripartisme (Seuil, La République des idées, 2016)
  • L’Invention de la France (avec Emmanuel Todd, Gallimard, nouvelle édition complétée d’un chapitre final sur la crise idéologique et politique actuelle, 2012)
  • Doit-on contrôler l’immigration ? (avec Gérard-François Dumont, Prométhée, coll. « Pour ou contre ? », Bordeaux, 2009)
  • Le Retour de la race : Contre les « statistiques ethniques » (collectif, Éditions de l’Aube, 2009)

  

Pierre HENRY

Pierre HENY est diplômé de l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et licencié de philosophie. Après avoir travaillé au Parlement européen et dirigé l’Institut méditerranéen de la communication, il a occupé les fonctions de Directeur de cabinet du Président de l’Office des Migrations Internationales (OMI), mais aussi un temps de la mairie de Villiers-le-Bel (1986-87). Il a exercé pendant six ans la fonction de Responsable de la communication de la chambre régionale de commerce et d’industrie de Picardie.
Il a été Conseiller municipal de 1983 à 1989 (PS) durant la mandature d’Alain Peyrefitte à Provins.

De 2008 à 2014, il est membre du comité exécutif du Conseil européen pour les réfugiés et les exilés (CERE), ainsi que Secrétaire général adjoint de l’association Droit et Démocratie.
De 2005 à 2011, il a été membre du Conseil d’administration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii). Il est accrédité auprès de l’ONU (ECOSOC).
Il a joué, depuis son accession au poste de Directeur général en 1997, un rôle déterminant dans le développement de l’association France terre d’asile, en construisant l’une des grandes organisations du secteur de défense des droits de l’Homme et des migrants (900 salariés et 75 millions d’euro de budget annuel). Il est un expert reconnu du secteur des migrations.

Il est auditeur de la 27ème session de l’institut FMES (IHEDN). Il a été nommé chevalier de la légion d’honneur en 2013. Il est Président de France Fraternités, organisation de prévention des discours de haine en ligne et de promotion d’initiatives de solidarité laïque.
En août 2017, il devient membre du conseil franco-allemand de l’Intégration.

Pierre HENRY est l’auteur de plusieurs ouvrages :

  • Le K. O. ou la fraternité (Éditions Hermann, novembre 2016)
  • Danger au pays de la gauche normale (avec Jean-Luc Gonneau, Éditions Les points sur les i, 2014)
  • Panique aux frontières – Enquête sur cette Europe qui se ferme (postface, Éditions Max Milo, 2011)
  • Dico atlas des migrations (avec Brigitte Martinez, Édition Belin, mai 2013)
  • Faut-il avoir peur ? (Les états généraux du christianisme, Éditions Presses de la Renaissance, Paris, 2011, p.42-47)
  • De Sangatte aux jungles : sept ans d’aberration ! (in L’Etat pyromane, ouvrage collectif/ Terra Nova, Éditions Delavilla, 2010)
  • Immigration : Lettre ouverte aux humanistes en général et aux socialistes en particulier (Éditions les points sur les i, 2008)
  • Cachan la vérité (avec Pascale Egré, Éditions de l’Aube, 2007)
  • Sarkozy, l’avenir d’une illusion (sous le pseudonyme de Pierre Defrance, Éditions de l’Aube, 2006)

Josette BREUIL

Josette BREUIL a été Conseillère fédérale à la Fédération française du Droit Humain de 2013 à 2016 et responsable de la Commission Europe au sein de cette obédience. Elle a souvent porté la voix du Droit Humain, notamment sur France Culture, sur les sujets concernant la construction européenne, les valeurs humaniste et le droit des femmes. Membre de la Contribution des Obédiences Maçonniques Adogmatiques et Libérales A la Construction Européenne (COMALACE), structure inter obédientielle de réflexion sur l’avenir de l’Europe qui regroupe de nombreuses obédiences européennes de France, Belgique, Luxembourg, Espagne, Italie, Suisse, Portugal, Grèce, Roumanie et même du Liban, elle exposera l’état des réflexions des obédiences sur ce sujet et les comparera aux propositions des instances européennes. Car la COMALACE exerce une veille sur les propositions et décisions des instances dirigeantes européennes : le Conseil, la Commission et le Parlement.

Pour mémoire, quelques questions étudiées par le Groupe COMALACE :

  • 2009 : Les différentes perceptions de la laïcité en Europe
  • 2010 : Contribution à la citoyenneté européenne
  • 2011 : Quelles propositions la franc-maçonnerie peut-elle faire pour répondre aux aspirations de la jeunesse ?
  • 2012 : Le travail, l’emploi et la solidarité pour une indispensable cohésion sociale
  • 2013 : Le devenir de l’humain dans la politique sociale de l’Europe : innovation et citoyenneté
  • 2014 : Élections européennes : la citoyenneté à l’épreuve des faits
  • 2015 : L’Europe que nous aimons : dix idées forces
  • 2016 : Tolérance et vivre ensemble
  • 2017 : Vers une nouvelle gouvernance européenne

Olivier DUBOS

Olivier DUBOS est professeur de droit public à l’université Montesquieu – Bordeaux IV – Centre de recherche et de documentation européenne, université Montesquieu – Bordeaux IV. Il est spécialiste des institutions européennes. Il interviendra dans le débat avec Josette BREUIL sur le thème  « Questions sur l’Europe ».

Il a publié un grand nombre d’articles sur les instututions européennes ainsi que les livres suivants :

  • L’Europe des services : L’approfondissement du marché intérieur (Editions A. Pedone, 2009)
  • Sexe, sexualité et droits européens : Enjeux politiques et scientifiques des libertés individuelles (Editions A. Pedone, 2007)

Philippe BENHAMOU

Philippe Benhamou, membre de la Grande Loge de France, est docteur en science des organisations. Dans cette conférence, « La franc-maçonnerie pour les nuls » , il s’attachera à mieux faire comprendre les mécanismes et le caractère sacré de l’expérience initiatique tout en dépoussiérant certaines légendes attachées aux francs-maçons. Qu’est-ce que la franc-maçonnerie, quelle est son histoire, quelle philosophie sous-tend son action, que signifient les symboles maçonniques, ou bien qu’est-ce que l’initiation, autant de questions, et bien d’autres, qui seront abordées par l’auteur d’un bestseller du même nom (plus de 100 000 exemplaires vendus).

Il est l’auteur de :

  • La franc-maçonnerie pour les Nuls (GF et poche 2006, réédition FIRST, 2017)
  • Cahiers de devoirs de vacances du franc-maçon (DERVY ÉDITIONS, 2015-2017)
  • Madame Hiramabbi (DERVY ÉDITIONS, 2014)
  • Grandes Énigmes de la franc-maçonnerie (FIRST, 2007)

  

Franck CHABOT-MERCIER

La franc-maçonnerie attire de plus en plus de jeunes. Que ce soit au GODF, à la GLDF, au Droit Humain ou à la GLFF, leur nombre est en croissance. Que viennent-ils chercher ? Donnons leur la parole. Franck CHABOT-MERCIER, Grand Officier délégué à la jeunesse et aux réseaux sociaux au GODF, coordonnera un débat entre 5 ou 6 frères et soeurs de moins de 35 ans et de différentes obédiences.

Hervé PRIËLS

Hervé Priëls vit à Cahors. Dans «Le langage secret des Fables de la Fontaine», il aborde le symbolisme et le sens caché du livre premier des fables. Pour y parvenir, il s’est appuyé sur le langage des oiseaux. Jamais dans l’histoire de l’étude des fables de La Fontaine, on avait ouvert aussi grandes les portes vers les savoirs véritables. Derrière le mur des mots que l’on entend, des savoirs que l’on transmet et des idées que l’on véhicule sommeillent le vaste domaine de la Connaissance. Elle seule est en mesure d’élever l’humain au-dessus de son animalité première. La Fontaine a écrit son chef d’oeuvre non seulement pour instruire mais pour offrir les clefs de cette quête. La raison de cet ouvrage est d’ouvrir un peu plus cet espace qui conduit vers les chemins de la sagesse et de l’action.

Il a publié :

  • Le langage secret des Fables de la Fontaine (Dervy Éditions, 2016)
  • Le chemin initiatique du Petit Prince (Oxus, 2014)
  • Le comte de Saint-Germain, Rose Croix invisible (Trajectoire, 2012)

  

Nathalie KAUFMANN

Nathalie Kaufmann-Khelifa est historienne d’art. Après avoir enseigné, elle a travaillé au cinéma et à la télévision en tant qu’assistante monteuse, (Maurice Pialat, Luc Moullet, Francis Leroy, Jean-Daniel Veraeghe, Jean-Louis Fournier) et directrice de production (Musique sans frontière) émission hebdomadaire sur France 3. Elle s’est ensuite mise au service de l’action publique, en tant qu’adjointe à la culture à la mairie du 20ème arrondissement de Paris et Conseillère régionale d’Île de France. Depuis 2011, elle écrit des livres d’art, des ouvrages de réflexion politique et anime des conférences et des ateliers dans des musées :

  • Elles ont osé ! 100 femmes d’exception à travers l’histoire (Glénat Livres, novembre 2017)
  • Enfants de la Patrie (Le Publieur, 2017)
  • De la Loge à l’Atelier (Éditions du Toucan, 2013)
  • Précis de Laïcité (préface de Robert Badinter, Editions le Publieur, 2013)
  • Les couleurs du désir (Éditions du Toucan, 2011)

  

Annick DROGOU

Annick DROGOU, ancienne Conseillère National du Droit Humain, est membre de la Commission Nationale de Santé Publique et de Bioéthique au GODF. Elle a participé à la publication en 2016 de Questions de santé publique et de bioéthique n° 13 (Conform Édition, 2016) en traitant le sujet : De la nécessaire fragilité de l’être humain. Concernant le transhumanisme, elle publie dans la revue Humanisme n° 316 (août 2017) un article sous le titre « Le bateau de Thésée comme métaphore du transhumanisme ».

Elle est aussi Vice-présidente du Comité Laïcité République.

Abordant d’autres sujets, elle publie entre autres  en 2014 un article sous le titre « Laos, laïcité, liturgie » et, dans la revue Humanisme en février 2016 un article sous le titre « Vous avez dit archaïque ?  » (dans le dossier Voir, est-ce comprendre ?), puis en février 2017, un autre traitant de « Union européenne : la liberté d’en débattre ».

Agrégée de lettre, ses publications sont très nombreuses dans les domaines de la grammaire, de la littérature, de la poésie et de la mythologie.

 

Aidan O’BRIEN

Née dans la Silicon Valley, la Singularity université n’est pas une université au sens propre : elle ne délivre pas de diplômes. Elle propose de la formation continue, un incubateur, un fablab et des programmes d’été. Elle est présente dans 48 pays à travers 83 annexes dits « chapitres ». Il y a deux ans, la Singularity University avait annoncé l’installation d’une annexe en France en partenariat avec l’Essec.

Aidan O’Brien, Senior Partner chez Dell Technologies et initiateur du projet Silicon Vignoble, est le porteur de ce projet d’antenne qui a obtenu une licence pour deux ans. Il est associé à Bertrand Bussac, président co-fondateur du programme de formation au code le Wagon et membre du comité de pilotage French TechBordeaux, et Sébastien Bruhat, directeur de la technologie et spécialiste du e-commerce à Bordeaux.

Contrairement au siège de San Francisco, qui propose des formations à des cadres et des grands patrons, l’antenne bordelaise est ouverte à tous. L’action de SU s’organisera autour de 3 à 4 séminaires en 2018 autour de la robotique, l’intelligence artificielle, la biologie synthétique et tous ce que l’impact de ce que la Singularity University appelle les « technologies exponentielles ». « Nous ne serons ni un fonds d’investissement, ni un incubateur, et souhaitons être le plus informel possible », indique Aidan O’Brien. Les séminaires seront organisés dans des salles prêtées par des partenaires, comme l’Ecole nationale supérieure de sciences cognitives ou encore Cap Sciences où s’est déroulé le premier événement.