Archives de catégorie : Dossier de presse 2014

Regroupe les éléments du dossier de presse de la BMCB 2014

La Loge Nationale Française

timbre-lnf La Loge Nationale Française est une Fédération de Loges et de Rites, créée en 1968, de 300 membres et de 25 Loges, dont 8 Loges d’études et de recherches. Le seul objet est d’approfondir les sources historiques et les fondements de la tradition maçonnique et ceci avec une structure administrative réduite.

Nous pratiquons le Rite Français Traditionnel, le Rite Ecossais Rectifié, le Rite Emulation dans les textes de ses premiers rituels. Pour nous, le pluralisme des rites permet une recherche initiatique méthodique et prudente, de retrouver l’essence traditionnelle de la Franc-Maçonnerie. Harmonie parfaite et complémentarité des 3 courants essentiels de la tradition maçonnique.

Nous sommes membres de La Maçonnerie Française et en tant que tels, une de ses composantes. Nous nous efforçons d’être aussi présents au monde, d’y transmettre les valeurs intellectuelles et éthiques qui sont le fondement de la démarche maçonnique : des citoyens plus responsables, plus éclairés capables de faire en toute liberté les choix civiques qu’eux seuls peuvent fixer.

La Grande Loge Mixte Universelle

timbre-glmu Histoire et organisation

Les Loges ont le libre choix de leurs travaux. Le symbolisme est un thème de travail commun à tous les membres. Dans la plupart des Loges, la réflexion porte également sur les problèmes de société.

La Grande Loge Mixte de France réunit plus de 3700 membres. Ils oeuvrent dans plus de 160 loges actives, réparties dans l’ensemble de la République Française : métropole et outremer.

Notre Obédience donne à ses Loges la possibilité de travailler à des rites différents répondant aux sensibilités les plus diverses. La plupart des rites connus en France y sont pratiqués.

La Grande Loge Mixte de France est une fédération de Loges ayant chacune un statut juridique d’association loi 1901.

Engagement et initiation

Dans nos Loges, croyants, agnostiques et athées se rencontrent. Ces choix personnels sont l’expression de la liberté absolue de conscience et ne font l’objet d’aucune directive. Les responsables sont élus chaque année pour des mandats n’excédant jamais trois ans, tant dans les Loges qu’au niveau de l’obédience.

La mixité est totale. La volonté d’établir l’égalité entre hommes et femmes implique pour nous le choix d’un travail en commun, c’est pourquoi nos Loges sont mixtes. Nous réunissons des membres de tous âges, issus d’univers sociaux, économiques, professionnels, culturels, religieux et politiques différents.

La Grande Loge Mixte de France

timbre-glmf La Grande Loge Mixte de France est une obédience française, attachée à la liberté absolue de conscience, recevant aussi bien les femmes que les hommes. Fidèle aux principes et méthodes de la Franc-Maçonnerie Universelle, la GLMF entretient des relations suivies avec l’ensemble des principales obédiences françaises et nombre d’obédiences étrangères.

Plusieurs groupes réunissent des membres des diverses obédiences françaises pour travailler en commun. Ainsi, l’un de ces groupes oeuvre dans le combat contre les sectes. Un autre assure la promotion du Principe de Laïcité. Ce ne sont que deux exemples parmi d’autres.

La Grande Loge Mixte de France est une institution essentiellement humaniste, philosophique et progressive. Elle a pour objet la recherche de la vérité, l’étude de la morale et la pratique de la solidarité. Elle travaille à l’amélioration matérielle et morale, au perfectionnement intellectuel et social de l’humanité.

Elle a pour principes : la tolérance mutuelle, le respect des autres et de soi-même. Elle proclame le principe de laïcité considéré comme l’opposition à toutes les aliénations et notamment à toute influence dogmatique. Elle se réfère à la liberté absolue de conscience, c’est-à-dire le droit pour chaque franc-maçon de croire à une vérité révélée de son choix ou de ne pas croire. Elle recommande à ses initiés de participer à la vie publique, sociale et culturelle et de diffuser les fruits de leur recherche par leur exemple.

L’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal

timbre-oitar L’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal est l’une des plus récentes familles maçonniques nées en France. Il voit le jour en janvier 1974, à Paris, à l’initiative de neuf Frères du Grand Orient de France. Aujourd’hui, l’OITAR  fait partie intégrante du paysage maçonnique international. Il est riche d’une centaine de Loges, où se retrouvent dans la fraternité, femmes et hommes « de mœurs strictes et de bon renom ».

L’OITAR pratique exclusivement le Rite Opératif de Salomon, le ROS, et travaille à la « Gloire du Grand Architecte de l’Univers », symbole de l’absolu et de la perfection, liant entre eux tous les membres de l’Ordre par-delà les concepts religieux, métaphysiques et philosophiques de chacun.

Les Loges sont regroupées en Territoire. L’OITAR se distingue par une totale liberté des Loges et de leurs membres, sous réserve du strict respect du Rite Opératif de Salomon. Sa méthode encourage l’étude des symboles, initiatiques et philosophiques. Le ROS privilégie l’expression orale, l’écrit est évité. Le travail oral favorise une expression de soi et non la mise en avant d’une érudition ou d’un travail rédactionnel. Les travaux sont fondés sur les apports de chacun, à l’exclusion de tout exposé ou conférence.

Les Frères et les Sœurs de l’OITAR sont par ailleurs incités à prendre leur place dans les combats pour une humanité meilleure, mais le Rite distingue nettement le travail en Loge des prises de position de chacun et chacune à l’extérieur de la Loge.