Les réactions des obédiences après le 13 novembre 2015

deuil

Grand Orient de France

Communiqué du 14 novembre 2015
Paris, le 14 novembre 2015
Le Grand Orient de France, dans les moments tragiques qui viennent d’ébranler notre société, est aux côtés des familles cruellement éprouvées par les actes barbares qui les endeuillent. Après les attentats du mois de janvier, il est manifeste que la France fait l’objet d’une offensive terroriste de grande ampleur qui s’en prend au modèle de civilisation dont notre République est l’héritière. L’heure est plus que jamais à la mobilisation pour que les ennemis sans visage qui nous menacent n’aient pas le dernier mot. Les Francs-Maçons, comme aux heures les plus sombres de notre Histoire, devront être aux avant-postes du combat pour la liberté et la dignité humaine.

Extrait de la circulaire du 16 novembre signée par Daniel Keller, Grand Maitre du GODF :

Des attentats de Janvier aux crimes de vendredi soir, tout montre à l’évidence que le peuple de France est dans sa globalité la cible du terrorisme et d’activistes d’une guerre qui ne connaît pas de frontières. Nous sommes en effet confrontés à un état de guerre aux formes inédites, conformément à la géopolitique des conflits qui caractérisent le XXIème siècle. Il ne s’agit vraisemblablement pas d’une tragédie occasionnelle.
Nous devons réapprendre à vivre pour longtemps dans l’angoisse du lendemain et la crainte diffuse. C’est le venin que les ennemis de la civilisation des Lumières, de la Démocratie et de sa figure de proue que constitue notre République cherchent à nous inoculer.
Sans chercher à céder à un quelconque effet de rhétorique qui serait malvenu, l’heure commande que tous les citoyens épris de liberté, d’égalité et de fraternité soient des femmes et des hommes debout, fiers des sociétés dans lesquelles nous vivons, en dépit de leurs imperfections, et que d’autres combattants de la liberté ont bâties pour nous au sacrifice de leurs vies.
Cet engagement vaut tout particulièrement pour les Francs-Maçons soucieux d’améliorer l’homme et la société. Jamais la tâche n’avait semblé aussi vaste depuis les heures sombres de la dernière guerre mondiale. Le moment est venu que nous soyons à l’avant-garde du combat pour l’humanité que d’aucuns voudraient faire périr sous le poids du fanatisme et de dogmes meurtriers.
Au moment où le pays peut céder aux coups de butoir de la peur, nous devons mener le combat des idées et des valeurs, un combat nécessaire si l’on ne veut pas être englouti sous le fracas des armes. Au moment où une certaine confusion peut l’emporter, nous devons sans faillir rappeler qu’une société libre ne se construit que dans une totale indépendance vis-à-vis des dogmes de toute nature, conformément au principe de laïcité que nous promouvons.
La Franc-Maçonnerie est née de la guerre pour instaurer la paix universelle. D’autres que nous la célèbreront mais ce jour ne saura advenir si nous ne nous mobilisons pas.
Comme vous le savez, je milite avec constance pour un humanisme de combat qui est notre marque de fabrique. Mais aujourd’hui il s’agit avant tout de combattre pour l’humanisme.
Dans ces moments où le doute et l’incertitude se renforcent mutuellement, je sais pouvoir compter sur le travail des Loges comme vous pouvez être certains que je continuerai de porter haut et fort la voix du Grand Orient de France au service des principes au nom desquels nous avons été initiés…

Grande Loge de France

Paris, le samedi 14 novembre 2015
Face aux actes perpétrés cette nuit à Paris par des barbares animés par la haine avec pour seul projet d’établir la terreur, les frères des loges de la Grande Loge de France, profondément émus par les événements dramatiques qui viennent de se produire, présentent aux familles et aux proches des victimes leurs condoléances attristées.
La Grande Loge de France réaffirme son attachement aux valeurs de respect de tous les êtres humains quelles que soient leurs origines.
La détermination et la fermeté s’imposent plus que jamais face à ces atrocités.
Le Grand Maître de la Grande Loge de France
Philippe Charuel

Fédération française Le Droit Humain

La Fédération Française de l’Ordre Maçonnique Mixte International le DROIT HUMAIN condamne les actes barbares et la violence aveugle qui ont endeuillé la nuit du 13 novembre 2015.
Elle exprime sa compassion et sa profonde solidarité envers les familles et les proches des personnes arrachées à la vie, ainsi qu’envers les blessés.
Elle apporte son appui aux institutions de la République dans leurs efforts pour assurer la sécurité de la population.
Elle rend hommage à tous ceux, policiers, pompiers, professionnels de santé, secouristes, bénévoles, qui ont mis et mettent toute leur énergie pour secourir les victimes.
Elle met en garde contre toute forme de récupération et d’amalgame qui consisterait à assimiler tous les musulmans, français ou non, à des terroristes réels ou potentiels. Cela ferait le jeu des tueurs et de leurs commanditaires, qui ne souhaitent rien d’autre que porter la guerre sur notre territoire en dressant des groupes de population les uns contre les autres.
Face à cette barbarie, la Fédération Française du DROIT HUMAIN appelle à marquer plus encore notre solidarité envers les enfants, les femmes et les hommes qui demandent protection et asile pour échapper à cette terreur, quotidienne dans leur pays.
Confrontés à la tragédie inhumaine de la nuit du 13 novembre, bouleversés par ces vies fauchées en rafales, les Francs-Maçons du DROIT HUMAIN n’abandonneront rien de leur Idéal ni de leur volonté de construire une humanité fraternelle. Il convient de maintenir lumineuse et droite la flamme de la vie, de la pensée humaine libre, et de tout bonheur possible.

Grande Loge Féminine de France

Au lendemain des terribles attentats de Paris, ville lumière, la Grande Loge Féminine de France dénonce avec force et vigueur la lâcheté de ces actes odieux.
Elle affirme sa solidarité avec les victimes et leurs familles et partage leur douleur.
De tels actes ne peuvent qu’inspirer l’horreur, ils révèlent un total déni de la valeur de toute vie humaine.
La Grande Loge Féminine de France appelle à surmonter la peur et à vivre la tête haute : la meilleure réponse à la barbarie.
La Grande Loge Féminine de France affirme et défend les valeurs de la République :
Liberté, Egalité, Fraternité
qu’elle partage avec tous les citoyens démocrates et humanistes.

Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra

Non à la Barbarie
Comment ne pas pleurer devant la barbarie qui s’est révélée dans la nuit du vendredi 13 novembre ? Les communiqués des assassins, organisateurs de ces crimes ne justifient pas leurs actes : ils n’évoquent que « leurs ennemis et la capitale de la perversion ». La série d’attentats qui a frappé les rues de Paris en jonchant le sol de plus de cent morts est donc un acte de guerre. Nous pleurons les morts injustes, mais nous pleurons également l’ignominie de l’agression barbare. Comment des hommes peuvent-ils être tombés si bas qu’ils justifient leurs actes au nom « d’Allah le Très Miséricordieux  » ?
La Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra est très consciente de la gravité de l’évènement et de la soudaine situation qui plonge la guerre au cœur de notre société.
Bien sûr les Musulmans de France vont devoir s’exprimer et crier leur rejet du radicalisme qui pousse certains de ses enfants dans l’abjection. Bien sûr nous devons distinguer la folie de l’extrémisme de la paix qui doit émaner de la recherche de Dieu, quel que soit le Nom que les hommes veulent lui donner. Bien sûr aucun amalgame ne doit être fait entre le pacifisme de l’Islam respectant notre République et l’intégrisme guerrier se revendiquant d’un Islam dévoyé.
Mais la naïveté n’est plus de mise et nous devons veiller à protéger nos valeurs et nos enfants quelle que soit la couleur de leur peau. Notre société est multiple, multiculturelle et multi-cultuelle. L’idéal maçonnique veut qu’elle soit aussi fraternelle. Nous ne pouvons tolérer que les vices les plus pervers puissent gouverner une partie de l’humanité et menacer de façon permanente la paix que nous recherchons depuis la nuit des temps. Nous espérons que la Lumière la plus vive chasse enfin les ténèbres de la barbarie. Malheureusement comme l’hydre elle resurgit nous promettant de pleurer encore.
Chacun a des devoirs. Le moindre que nous puissions assumer est de quotidiennement développer les sentiments de fraternité, compassion envers les Hommes et respect de nos devoirs en continuant à vivre humainement et à promouvoir le sourire. Les situations de crise mortelle assignent d’autres obligations moins joyeuses que certains devront assumer. Les résistants qui se sont opposés à la folie nazie ne se sont pas engagés de gaîté de cœur mais ils ont agi selon leur conscience. Nous ne savons pas encore quelles obligations vont naître de la situation née de cette nuit de novembre mais nous devrons y répondre par la solidarité que nous prônons dans notre idéal de Maçons.
Les Frères de la Grande Loge Traditionnelle et Symbolique Opéra, le 16 novembre 2015.

Grande Loge Féminine de Memphis Misraïm

Dans ces moments terribles, nos pensées vont aux victimes et à leurs familles.
La GLFMM face à cette barbarie sans nom réaffirme la nécessité de se rassembler autour des valeurs républicaines. Nous portons plus que jamais, haut et fort notre devise Liberté Egalité Fraternité.
Dominique Palfroy
SGM

Grande Loge Mixte Universelle

Après les actes de barbarie commis cette nuit à Paris, la Grande Loge Mixte Universelle, au nom des valeurs humanistes qu’elle ne cessera de défendre, exprime son horreur et son rejet de telles monstruosités.
Elle partage la tristesse et la douleur de ceux qui en sont les victimes et leurs proches.
Plus que jamais, elle considère que la réponse du peuple français et au delà des démocrates du monde entier doit se faire en restant unis autour des valeurs de Liberté, Égalité, Fraternité, solidarité et liberté absolue de conscience.
Le Conseil de l’Ordre de la G.L.M.U.
Paris le 14 Novembre 2015

Grande Loge Mixte de France

A la suite des abjects attentats perpétrés à Paris et en région parisienne ce vendredi 13 novembre, qui suscitent effroi, affliction et désolation, la Grande Loge Mixte de France tient à exprimer sa solidarité indéfectible et sa profonde émotion à l’égard de toutes les victimes et de leurs proches.
C’est armés de nos valeurs et de notre courage que nous ferons résolument et fermement face à ce déferlement de haine, qui vise à saper les fondements et les principes de notre société républicaine.
Plus que jamais, notre action doit être frappée du sceau de l’union, de l’attention portée à autrui et du combat pour nos libertés.

OITAR, Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal

A la suite des actes barbares perpétrés à Paris le 13 novembre 2015, l’OITAR s’associe au message du CLIPSAS, dont il est membre, et de son Président, le frère Louis Daly.
Les hasards du calendrier ont fait que le vendredi 13 novembre 2015, un grand nombre d’obédiences européennes libérales et adogmatiques, étaient réunies à Lausanne, Suisse, pour un Colloque organisé par l’AME, Alliance Maçonnique Européenne, au sein de laquelle l’OITAR est membre observateur.
Étaient présentes également les instances du CLIPSAS, le Centre de Liaison et d’Information des Puissances Maçonniques Signataires de l’Appel de Strasbourg, regroupant près d’une centaine d’obédiences dans le monde.
Le Président du CLIPSAS, le F Louis Daly, présent à Lausanne, a tenu à publier cette déclaration qui traduit les sentiments que nous ressentons devant ces événements.
De Lausanne, Suisse,
En ce moment très difficile pour le peuple de France et plus particulièrement pour nos frères et nos sœurs là-bas, nous, la famille CLIPSAS, sommes solidaires avec vous.
Nous déplorons l’acte insensé commis contre le peuple de France, pas seulement le peuple de France mais contre nous tous. Nous devons nous dresser ensemble, unis contre ceux qui cherchent à détruire notre existence et notre mode de vie. Nous ne devons pas nous soumettre ou capituler devant eux et nous ne le ferons pas.
Nos pensées, nos prières, notre détermination et notre esprit sont avec vous.
Élevons nous ensemble pour combattre ce mal qui cherche à nous diviser.
Liberté, égalité et fraternité pour tous.
Louis Daly, Le bureau et les membres du CLIPSAS.

Ce message est signé par l’ensemble des grands maîtres territoriaux, des passés grands maîtres territoriaux et par le grand maître général de l’Ordre Initiatique et Traditionnel de l’Art Royal.